Europe / Publication

Aider les entreprises à bâtir leurs scénarios énergie-climat:
Rapport du Shift Project pour l’Afep

Les grandes entreprises sont de plus en plus sollicitées par les investisseurs sur « leur alignement avec les objectifs de l’Accord de Paris ».

Dans ce contexte, à l’initiative de 15 entreprises membres (Alstom, Axa, Bouygues, CGG, Generali France, LVMH, Michelin, Schneider Electric, Société Générale, Sodexo, Suez, Thales, Unibail-Rodamco-Westfield, Vallourec et Véolia), l’Afep a commandité en septembre 2018 une étude auprès du think tank The Shift Project pour produire :
– une cartographie des principaux scénarios énergie-climat publics;
– un examen des choix méthodologiques utilisés par les parties prenantes des entreprises pour analyser les informations publiées par les entreprises;
– des recommandations à l’attention des entreprises afin d’établir leurs scénarios énergie-climat et les intégrer à leurs stratégies.

La principale recommandation du rapport, soutenue par l’Afep, est que les entreprises établissent des analyses prospectives “énergie-climat” qui leur sont propres afin de rééquilibrer le dialogue entre acteurs économiques et parties prenantes, notamment les agences de notation extra-financières et financières.

Le rapport final a été rendu public ce 18 novembre à Bruxelles lors de la conférence
Climate and energy scenario analysis : shedding light on the «black box».
Ouverte par Mauro Petriccione, Directeur Général de l’action pour le climat au sein de la Commission européenne, elle a accueilli Alain Deckers (Direction Générale pour la stabilité financière et des marchés des capitaux – DG FISMA – de la Commission européenne), Rafael Ramirez (Université d’Oxford), Carey Evans (Blackrock) et Alice Peyrard (Véolia et membre de l’EFRAG European Lab PTF).